LE TOGO ET LA PHOTOGRAPHIE COLONIALE ALLEMANDE

Perspective et déconstruction du regard impérial

Accueil     Information     Interpretation     Méthode     Images déconstruites     Liens     Exercices     Publications     Biographie    
 LA RECHERCHE SUR LA PHOTOGRAPHIE COLONIALE ALLEMANDE

La collection des images historiques de la Société Coloniale Allemande (Deutsche Kolonialgesellschaft- DKG) se trouve aujourd’hui dans les archives de la Bibliothèque de Francfort sur le Main. Elle comporte plus de 55000 images coloniales, dont environ 550 du Togo-Allemand.

Notre objectif est de rendre possible le fait que les images produites à l’époque coloniale et même précoloniale et qui ont servi l’idéologie propagandiste de la colonisation fondée sur le racisme, soient replacées dans des contextes appropriées aux réalités locales des peuples colonisés.

Nous présentons dans ce site web les photographies coloniales du Togo allemand pour contribuer à la prise de conscience de l’importance du patrimoine culturel, pour permettre de jeter un autre regard sur l’histoire coloniale allemande vue de la perspective des acteurs locaux. Les photographies coloniales peuvent servir d’outils pédagogiques pour l’enseignement de certains aspects de l’histoire dans les écoles et l’introduction à des thématiques en sciences humaines dans les universités africaines en général et au Togo en particulier.

Les photos recueillies par la Société coloniale Allemande proviennent des périodes allant de 1847 à 1936.

La collection des images coloniales dans les archives de la Bibliothèque de Francfort et des photographies ethnographiques dans le Frobenius-Institut sont d’une importance pédagogique pour les élèves, étudiants et chercheurs de toutes catégories qui recherchent les moyens d’expliquer l’histoire autrement et de déconstruire le regard impérial jeté sur les réalités culturelles et sociales des peuples autrefois colonisés.


A la lumière de la photographie coloniale, ce site web présente l’histoire des peuples noirs dans
le processus de globalisation du 19è et du 20è siècle.

Ce projet est financé et rendu possible par la Fondation Fritz-Thyssen
Réalisé à l'Institut d'Ethnologie de l'Université Goethe de Francfort sur le Main

Contact: Kokou Azamede                                                                                                                                                                     Modifié le  23.02.2015